Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 10:22
Je vous souhaite
 des rêves à n'en plus finir
 et l'envie furieuse
 d'en réaliser quelques-uns.
 Je vous souhaite d'aimer ce
 qu'il faut aimer 
 et d'oublier ce qu'il faut oublier.
 
 Je vous souhaite des silences.
 Je vous souhaite des chants
 d'oiseaux au réveil
 et des rires d'enfants.
 
 Je vous souhaite de résister à l'enlisement,
 à l'indifférence,
 aux vertus négatives de notre époque.
 Je vous souhaite surtout d'être vous.

 
 Jacques Brel

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 09:52

Profiter de la vie, c’est prendre du temps pour le plaisir, pour reprendre son souffle, pour s’offrir des périodes de repos et de loisir, tous ces moments qui donnent une dimension heureuse à la vie : dessiner, jouer, lire, danser, jardiner, se promener dans la nature, s’accorder du répit ou, pourquoi pas, ne rien faire du tout.

 

Par Nicole Asselin

 

C’est tout cela qui nous permet d’être heureux le plus simplement du monde, et qui donne un sens à notre existence. Mais profiter de la vie, c’est aussi prendre son temps parfois. Drôle à dire à une époque où le temps est une denrée rare, où on court du matin au soir pour arriver à tout faire.

 

Ceux qui croient que le temps c’est de l’argent diront que s’offrir le luxe de prendre son temps, c'est perdre des heures précieuses, les gaspiller inutilement. Mais c'est peut-être aussi le contraire.

 

Prendre son temps, c'est se donner le temps de regarder sa vie, de la penser, de la rebâtir ou de la remodeler, et de réfléchir aux projets qui nous tiennent à cœur, sans se sentir bousculée, sans être hantée par les tâches à accomplir, sans ressentir le besoin de s’occuper les mains à tout prix. Ça ne veut surtout pas dire remplir son temps à ras bord ou s'éparpiller dans tous les sens.

Un nouveau départ chaque matin

Chaque matin, une nouvelle page se tourne pour chacun de nous. Elle est vide et personne ne la remplira pour nous. Et si nous nous amusions à établir la liste des menus plaisirs dont nous rêvons mais qui, faute de temps, ne se réalisent jamais ? Et si nous nous promettions chaque jour d’en concrétiser un ? Avez-vous jamais songé au bien-être qu’il vous procurerait ? Vous connaissez cette histoire qui s’est promenée sur Internet et dans les courriels ? La voici, pour le plaisir de la réflexion :

Imaginez que chaque matin, la banque dépose dans votre compte la somme de 86 400$. Cependant, il y a deux règles à respecter. La première règle : tout ce que vous n'aurez pas dépensé dans la journée vous sera enlevé le soir. Vous ne pouvez pas tricher ni transférer cet argent dans un autre compte puisque chaque soir, votre compte est remis à zéro. Mais le lendemain matin à votre réveil, la banque dépose à nouveau 86 400 $ dans votre compte pour la journée.

La deuxième règle : la banque peut interrompre les dépôts sans préavis. À n'importe quel moment, elle peut vous dire que c'est fini, qu'elle ferme votre compte et qu'il n'y en aura pas d'autre. Que feriez-vous ? Vous dépenseriez chaque sou pour vous faire plaisir, pour gâter ceux que vous aimez. Vous feriez en sorte d'utiliser chaque sou pour apporter du bonheur dans votre vie et dans celle de vos proches.

Cette banque magique, nous l'avons tous, c'est le temps ! Chaque matin, au réveil, nous sommes crédités de 86 400 secondes de vie. Pour la journée, et lorsque nous nous endormons le soir, on ne peut les reporter au lendemain. Ce qui n'a pas été vécu dans la journée est perdu, hier est passé. Chaque matin, cette magie recommence. Nous jouons avec cette règle incontournable : la banque peut fermer notre compte à n'importe quel moment, sans aucun préavis ; à tout moment, la vie peut s'arrêter. Alors que faisons-nous de nos 86 400 secondes quotidiennes ? La vie est courte, alors profitez-en !
 

Alors si nous ajoutions dans nos emplois du temps des petites cases marquées: plaisirs, temps d’arrêt, détente, farniente ? Car vivre et être heureuse, ce n’est pas toujours se sentir obligée envers soi et les autres, s’obliger à faire ce qui nous ennuie, accepter quand on n’en a pas envie. C’est choisir de vivre chaque jour d’abord pour soi.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 09:52

La plus simple est de vous donner la liberté de choisir, sans entrave, ce qui vous convient et de vivre en fonction de vos choix personnels et non des attentes des autres.

Acceptez de ne pas être parfaite, entourez-vous de gens positifs, vrais et sincères qui peuvent vous inspirer une vie meilleure. Fuyez ceux qui ne sont jamais satisfaits de leur sort et qui en veulent au monde entier et qui vous prennent de l'énergie..

Apprenez à lâcher du lest

Respectez les autres mais pensez à vous

Appréciez la vie maintenant

Ne gâchez pas les instants où vous pouvez être heureuse

Savourez toutes les formes de bonheur

Limitez les tracas

Faites-vous confiance

Exprimez clairement vos besoins

Composez avec les impondérables

Apprenez à dire Non

Faites ce qui vous passionne

. Le bonheur est dans les petits plaisirs simples plus que dans les grands événements. Faites le plus souvent possible ce que vous aimez : profitez de la nature, jardinez, faites du sport, lisez; trouvez des sources d'inspiration pour vous aider à avancer, à avoir de nouvelles idées et à briser la monotonie. ! Qui vous oblige à tout accepter ? Vous êtes responsable de votre vie, vous pouvez faire tout ce que vous voulez et vous avez toujours le droit de refuser.. Il n'y a pas qu'une seule façon de faire les choses. Comme vous, les autres peuvent commettre des erreurs, oublier de dire merci ou de tenir une promesse, etc. La vie est remplie de ce genre de choses. Vous ne pouvez rien contre les feux de circulation qui sont toujours rouges quand vous êtes pressée. Autant en profiter pour relaxer.. Rappelez-vous que les autres ne pensent pas nécessairement comme vous, qu'ils n'ont pas non plus les mêmes préoccupations. Si vous ne dites pas clairement ce que vous ressentez, ils ne peuvent pas toujours deviner. . Faites taire votre petite voix qui vous dit que vous n'y arriverez pas. Reprogrammez votre mental pour penser de façon positive plutôt que de vous blâmer. . Classez vos frustrations quotidiennes sur une échelle d'importance, de 1 à 10, 1 étant très important pour vous. En vous obligeant à cet exercice, vous prendrez l'habitude de considérer davantage certaines choses ou certains événements avec un grain de sel. Quelles seront les conséquences d'un oubli, d'une parole de trop, d'une critique à votre endroit ? Est-ce que ça va réellement changer votre vie ? Y aura-t-il des conséquences insurmontables? Non ? Alors ne vous en faites pas. Si un problème vous obsède, demandez-vous s'il sera toujours aussi important dans 6 mois. qui s'offrent à vous:
Le bonheur d'être comme vous êtes, là où vous êtes;
Le bonheur de posséder des choses qui vous rendent heureuse (votre maison, votre petit animal de compagnie, votre jardin, etc.);
Le bonheur de travailler, de rencontrer vos amies, de créer;
Le bonheur d'être aimée et estimée par ceux qui vous entourent. Acceptez que vos bonheurs puissent être plus petits que prévu, et savourez-les quand même. plutôt que de penser : je pourrai me détendre quand j'aurai plus d'argent, quand j'aurai fini ce travail ou quand j'aurai réussi ceci ou cela. Appréciez ce que vous avez gagné, goûtez chaque jour qui passe et dites-vous que le temps est trop précieux pour le gaspiller en frustrations inutiles.; si un problème vous obsède, demandez-vous s'il sera toujours aussi important dans 6 mois., renoncez à l'obsession du toujours plus, acceptez d'avoir tort. Pourquoi tout remettre en question pour une critique, un retard ou un échec ?
Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 09:51

 

  1. Vous avez tendance à penser et à agir spontanément au lieu d’hésiter en pensant à de mauvaises expériences antérieures
  2. Vous arrivez facilement à apprécier chaque instant
  3. Vous avez perdu tout intérêt pour juger les autres
  4. Vous avez perdu tout intérêt pour interpréter les actions des autres
  5. Vous avez perdu tout intérêt pour les conflits
  6. Vous avez perdu la capacité de vous inquiéter
  7. Vous appréciez souvent la personne que vous êtes et vos ressources
  8. Vous ressentez profondément le sentiment d’être en relation étroite avec les autres et la nature
  9. Vous avez souvent envie de rire
  10. Vous avez une sensibilité accrue pour l'amour qui se dégage des autres tout comme une envie incontrôlable de le répandre autour de vous.

Peace Pilgrim

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 09:44

Pour connaître la valeur d'une année, demande à l'étudiant qui a raté un examen.

Pour connaître la valeur d'un mois, demande aux parents d’un bébé prématuré.

Pour connaître la valeur d'une semaine, demande à celui ne rentre chez lui que le week-end.

Pour connaître la valeur d'une heure, demande aux amoureux qui attendent de se revoir.

Pour connaître la valeur d'une minute, demande à celui qui a raté l’avion.

Pour connaître la valeur d'une seconde, demande à celui qui a perdu quelqu'un dans un accident.

Pour connaître la valeur d'un millième de seconde, demande à celui qui a gagné une médaille aux Jeux Olympiques.

 

Le temps n'attend personne. Au lieu de toujours courir après, profitons-en pendant qu’il passe.

 

Anonyme

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 09:41

Il est précieux et réconfortant de s’entourer des personnes qu’on aime, mais s’aimer soi-même vaut encore plus.

Il est important de reconnaître les qualités des autres, mais il est tout aussi important de reconnaître la valeur de nos propres qualités.

C'est un plaisir de fréquenter des gens dignes de respect, d'admiration et d’amour, mais il est capital de croire qu’on mérite aussi ces choses-là.

Parce qu’on ne peut pas vivre dans la peau d’un autre.
Parce qu’on ne peut se retrouver entièrement en qui que ce soit.
Parce que personne ne peut créer notre vie.

De toutes les personnes que vous connaîtrez dans notre vie, vous êtes la seule que vous n’abandonnerez ou ne quitterez jamais.
Aux questions de votre vie, vous êtes la seule réponse.
Aux problèmes de votre vie, vous êtes la seule solution.

Jo Coudert

Partager cet article
Repost0
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 10:24

Par Deepak Chopra

Reconnu comme étant un pionnier dans le domaine de la médecine du corps et de l’esprit, le docteur indien Deepak Chopra est aussi celui qui a popularisé « les 7 lois spirituelles de succès » pour atteindre la maîtrise de soi et développer sa part de divin. Si vous avez des doutes, dîtes-vous que cela doit marcher puisque Deepak Chopra a eu lui-même un succès mondial à tous les niveaux !!!

Voici les 7 lois commentées par le Docteur Deepak Chopra et comment les mettre en pratique :

1ère Loi : Loi de Pure Potentialité

Cette Loi se met en oeuvre en prenant les décisions suivantes :
- Prendre l'habitude de méditer seul au moins deux fois par jour pendant 30 minutes à chaque fois.
- Prendre le temps chaque jour de communiquer avec la Nature et de témoigner silencieusement de l'intelligence présente en toute chose vivante.
- Pratiquer le non-jugement. Commencer la journée par cette résolution : "Aujourd'hui, je ne jugerai rien de ce qui arrivera" et s'y tenir.

2ème Loi : Loi du Don
Cette Loi se met en oeuvre en prenant les décisions suivantes :
- Prendre l'habitude de donner quelque chose à toutes les personnes que l'on rencontre. Ce peut être un don matériel (objet, argent...) ou spirituel (sourire, prière...).
- Accepter avec gratitude tous les dons que l'on reçoit. Il peut s'agir de ceux de la Nature (lumière du soleil, chant des oiseaux, pluie d'automne) mais aussi des présents que d'autres personnes nous offrent, que ceux-ci aient une forme matérielle comme l'argent ou spirituelle comme un compliment ou une prière.
- Prendre l'habitude de protéger la circulation de la richesse dans sa vie en donnant et en recevant les biens les plus précieux de l'existence : l'attention, l'affection, le respect et l'amour.

3ème Loi : Loi du Karma ou Loi de cause à effet
Cette Loi se met en oeuvre en prenant les décisions suivantes :
- Prendre l'habitude d'être témoin de ses choix. Le meilleur moyen de préparer le futur est en effet d'être totalement conscient du présent.
- Chaque fois que l'on doit prendre une décision se poser les deux questions suivantes : "Quelles sont les conséquences du choix que je suis en train de faire ?" et "Apportera t-il satisfaction et bonheur à moi-même comme à tous ceux qui en seront affectés ?"
- Ecouter les réactions de son corps. Si le choix que l'on s'apprête à faire apporte du confort alors on pourra s'y abandonner. Dans le cas contraire, il est nécessaire de réexaminer les conséquences de son action.

4ème Loi : Loi du Moindre Effort
Cette Loi se met en oeuvre en prenant les décisions suivantes :
- Pratiquer l'abandon. Prendre l'habitude d'accepter les personnes, les évènements, les circonstances et les situations comme elles se présentent. Accepter les choses comme elles sont et non comme nous voudrions qu'elles soient.
- Assumer la responsabilité de notre situation en face de tous les évènements que nous considérons comme des problèmes. Ne blâmer personne, y compris nous-mêmes. Prendre conscience que tout problème constitue une opportunité déguisée.
- Abandonner notre besoin de défendre notre point de vue. Rester ouvert à tous les points de vue sans chercher à s'attacher à un d'entre eux.

5ème Loi : Loi de l'Intention et du Désir
Cette Loi se met en oeuvre en prenant les décisions suivantes :
- Etablir une liste de tous ses désirs et se la remémorer régulièrement, notamment le soir avant de se coucher et le matin au réveil.
- Confier ses désirs à la matrice de la création. Prendre conscience que si les choses ne se présentent pas comme prévu, c'est qu'il y a une raison à cela.
- Prendre l'habitude de pratiquer la conscience du moment présent. Accepter ce présent comme il vient et créer la manifestation du futur par son attention et ses désirs les plus profonds et les plus chers.

6ème Loi : Loi du détachement
Cette Loi se met en oeuvre en prenant les décisions suivantes :
- Prendre l'habitude d'offrir à soi-même comme à autrui la liberté d'être ce que l'on est. En ne cherchant pas à tout prix une solution à ses problèmes, on évitera de s'en créer d'autres. Participer à tout avec un engagement détaché.
- Accepter l'incertain parce que c'est le seul chemin vers la liberté.
- Prendre l'habitude d'entrer dans le champ de tous les possibles et anticiper le bonheur de rester ouvert à une infinité de choix.

7ème Loi : Loi du Dharma ou but de la vie
Cette Loi se met en oeuvre en prenant les décisions suivantes :
- Prendre l'habitude de nourrir avec amour le ou la déesse qui vit au plus profond de son âme.
- Etablir une liste de ses talents particuliers, ce que l'on aime faire.
- Se poser chaque jour les deux questions suivantes : "Comment puis-je aider ?" "Comment puis-je servir ?"

Extrait de Les 7 Lois spirituelles du succès par Deepak Chopra.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 08:18

Il faut décider d'être heureux pour le devenir !

Le bonheur n'arrive pas par hasard. Pas plus que le malheur d'ailleurs.

Devenir heureux est avant tout un choix, une décision qui nous appartient à chacun, individuellement. Si on veut être heureux, il faut d'abord le décider.

Oui, vraiment.

Il faut le vouloir plus que tout autre chose et ne jamais douter qu'on

puisse y parvenir. Mais désirer être heureux ne veut pas dire souhaiter le bonheur et simplement l'attendre. Non, devenir heureux implique une attitude volontaire. C'est intentionnellement que l'on devient heureux. Il ne faut pas attendre que des évènements provoquent notre bonheur, car dans ce cas il y en aura d'autres qui inévitablement occasionneront notre malheur.

Si vous acceptez que votre bien-être dépend de certaines circonstances, alors vous ne serez jamais heureux. Vous alternerez les moments de joie et de souffrance, sans jamais parvenir au bonheur.

Bien sûr, chacun peut trouver mille bonnes raisons d'être malheureux, mais nous avons tous aussi, au moins une bonne raison d'être heureux. Et c'est celle-ci qui doit prévaloir dans notre vie. En fait, nous nous focalisons toujours sur ce qui nous semble ne pas bien fonctionner. C'est tout le contraire qu'il faut faire.

Chaque jour, chaque heure, chaque minute de notre existence, nous devons nous immerger dans tout ce qui nous rend heureux. Même les plus petites choses, surtout les plus petites choses, car c'est en elles que réside le bonheur.

En fait, nous n'avons pas conscience du plus important, à savoir que nous sommes maître de la signification que nous accordons à chaque situation. La réalité première est que ce que nous appelons un problème ressort uniquement de notre façon de voir les choses.

Il n'existe pas de “ problème ” en tant que tel, mais seulement des situations. Et c'est chacun d'entre nous qui leur attribuons une signification. Une épreuve particulièrement difficile à surmonter sera envisagée par certains comme un défi à relever pour se grandir, et par d'autres comme un problème sans aucun avantage à en tirer.

Le même événement est donc considéré comme une opportunité pour certains et comme un problème pour d'autres. Mais en réalité ce n'est ni l'un ni l'autre. Cela demeure une simple situation, et c'est à chacun de décider ce qu'il en fera. Une chance à saisir ou un tourment à subir.

Si vous décidez dès à présent de relever tous les défis qui jalonnent votre vie en mettant à profit les expériences enrichissantes que vous pouvez en tirer, alors vous êtes déjà un homme ou une femme heureux (se).

Sinon vous ne le serez jamais. C'est à chacun de choisir.

Amédée

Bienvenue sur le chemin de la Conscience

www.amedee.org

Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 08:17

La vie est une chance, saisis-la
La vie est beauté, admire-la
La vie est habitude, savoure-la
La vie est un rêve, fais-en une réalité
La vie est un défi, fais-lui face
La vie est un devoir, accomplis-le
La vie est un jeu, joue-le
la vie est précieuse, prends-en soin
La vie est une richesse, conserve-la
La vie est amour, jouis-en
La vie est un mystère, perce-le
La vie est promesse, remplis-la
La vie est tristesse, surmonte-la
La vie est un hymne, chante-le
La vie est un combat, accepte-le
La vie est une tragédie, prend-la à bras le corps
La vie est une aventure, ose-la
La vie est bonheur, mérite-le
La vie est la vie, défends-la.

Mère Térésa

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 10:46
Tenir l'âme en état de marche

Tenir le contingent à distance
Tenir l'âme au-dessus de la mêlée
Tenir Dieu pour une idée comme une autre
un support, une éventualité,
une contrée sauvage de l'univers poétique
Tenir les promesses de son enfance
Tenir tête à l'adversité
Ne pas épargner l'adversaire
Tenir parole ouverte
Tenir la dragée haute à ses faiblesses
Ne pas se laisser emporter par le courant
Tenir son rang dans le rang de ceux qui sont décidés
à tenir l'homme en position estimable
Ne pas se laisser séduire par la facilité
sous le prétexte que les pires
se haussent commodément au plus haut niveau
et que les meilleurs ont peine à tenir la route
Etre digne du privilège d'être
sous la forme la plus réussie: l'homme.
Ou mieux encore, la femme.

Jean-Pierre Rosnay

Partager cet article
Repost0